Illustration

Nos articles

Entreprendre, Vie de l'entrepreneur

La semaine de 4h de Tim Ferriss

Peut-être l’avez-vous déjà lu, ce best-seller qui a beaucoup fait parler de lui dans le milieu entrepreneurial. Dans son livre, Tim Ferriss décrit un mode d’entreprenariat et même un mode de vie idéaliste dans lequel il serait possible de ne travailler que 4h par semaine et de profiter le reste du temps.

Dans la réalité, il est impossible d’établir un business pérenne en ne travaillant que 4h par semaine. En effet, l’argent généré devra être géré intelligemment, et sans doute réinvesti. De plus, tout business doit en permanence se réinventer pour faire face à la concurrence.
En effet, si on trouve un business qui rapporte sans trop en faire, qu’est-ce qui empêche d’autres entreprises de venir faire la même chose en mieux ?

Si le concept est un idéal qui peut ne pas fonctionner sur le long terme, un certain nombre de principes décrits dans le livre sont intéressants à prendre en compte pour améliorer grandement la rentabilité de son entreprise.

Le revenu relatif est plus important

Il existe 2 manières de considérer les revenus : de manière absolue et de manière relative.

Le revenu absolu consiste à prendre en compte le salaire net d’une personne pour considérer son niveau de richesse. Par exemple, une personne gagnant 100 000€ par an est plus riche qu’une personne gagnant 40 000€ par an. Le problème de cette comparaison, c’est qu’elle sous entend que l’argent est représentatif de l’ensemble des richesses.
Selon Tim Ferriss, la valeur de l’argent est multipliée par 4 éléments :

  • Ce que je fais.
  • Avec qui je le fais.
  • Quand je le fais
  • Où je le fais.

C’est le facteur de liberté. Ainsi un freelance qui gagne 40 000€/an en ne travaillant que 10h par semaine à un revenu relatif supérieur à un chirurgien qui gagne 100 000 €/an pour 70h de travail par semaine. Tout d’abord, le freelance a un revenu horaire de 85€/heure alors que le chirurgien ne gagne que 25€ net de l’heure.
De plus, le freelance peut utiliser son temps restant pour d’autres activités. Ce qui est plus difficile pour le premier.

C’est ainsi que l’auteur nous dit qu’il existe une différence entre « être millionnaire et vivre comme un millionaire ».

La loi de Pareto

Pareto est un économiste qui a démontré que 80% des richesses dans le monde sont détenues par 20% des pays. On s’est aperçu que cette loi s’applique dans presque tous les domaines. 20% de vos clients représentent 80% de votre chiffre d’affair, 20% de vos clients posent 80% de vos problèmes, 20% de votre temps de production permet de produire 80%…

Cette loi se résume ainsi : 20% des causes cause 80% des effets. En ayant connaissance de cela, il peut être intéressant d’analyser l’entreprise et de voir qui sont les clients les plus rentables, ceux qui prennent le plus de temps, ceux qui causent le plus de problèmes… Cela permet de faire un tri stratégique important et de libérer 80% du temps pour une perte de revenus équivalente à seulement 20%.

Ce temps, s’il est optimisé peut être réinvesti dans des tâches à forte valeur ajoutée.

La loi de Parkinson

Le principe de la loi de Parkinson c’est qu’une tâche prendra tout le temps qu’on lui accorde pour être accomplie. Ainsi, si on prévoit 2h pour une tâche qui n’en nécessite qu’une, cela prendra alors 2h pour accomplir cette tâche.
En tenant compte de cette loi et de la loi de Pareto, Tim Ferriss propose une règle à appliquer pour augmenter fortement la productivité : Pour un projet ou une tâche donnée, il faut analyser les 20% des actions qui produiront 80% des résultats et les planifier pour une date très proche dans le temps. Cela permet d’obtenir un résultat presque abouti dans un délai très court.

Beaucoup d’autres principes très intéressants à étudier (avec un certain recul) sont décrits dans son livre. Mais ces 3 principes permettent de réfléchir quant au choix sur son temps de travail. Au delà de la possibilité d’atteindre une utopie de « travailler moins pour gagner plus », ces conseils permettent de mieux s’organiser pour augmenter la rentabilité de l’entreprise et de choisir son style de vie.

2 Commentaires

  • C’est tellement ça ! desfois, je me dis que mes 20% sont super efficaces …mais tout d’un coup les 80% arrivent et là l’efficacité tombe …ceci explique cela …

    • CWS Agency dit :

      Cette loi fonctionne dans tellement de domaines. La répartition du chiffre par rapport aux clients, la répartition des problèmes par rapport aux clients… Identifier ces éléments permet souvent de faire des choix stratégiques pour l’avenir de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Les partenaires