Illustration

Nos articles

A la une, Grandir, Stratégie marketing

S’internationaliser : 5 conseils pour exporter votre offre !

Siècle de nouveauté et d’innovation, l’essor d’Internet a très vite permis aux marchés nationaux de s’internationaliser grâce à la simplification des flux (marchands, financiers, humains…). Si vous avez pour ambition d’exporter votre offre dans les mois ou années à venir, voici un article qui vous aidera à bien vous préparer !

Savoir où s’exporter n’est pas une mince affaire, cibler un marché n’est pas une tâche à prendre à la légère ! Il est nécessaire d’établir une liste des pays que vous aimeriez conquérir et de faire un point sur les avantages et les inconvénients pour chacun d’eux : potentiel du marché, réglementation, offre concurrente… 

Etudiez les caractéristiques du marché visé !

Pour exporter votre offre sur un marché il faut évidemment la localiser sur celui-ci : est-elle pertinente ?
De plus, les marchés ne disposent pas des mêmes caractéristiques culturelles. Langue, façon de penser, style de vie (coutumes, habitudes…) : tout doit être pris en compte pour que votre étude soit la plus complète possible !

Pour cela : faites-vous accompagner ! Avec le suivi de professionnels en marketing et en développement commercial, vous réaliserez des études quantitatives et qualitatives sur votre marque ou vos produits. De quoi être sûr de la pertinence de votre offre sur le marché ciblé !

D’autres méthodes comme le “marché témoin” (ou marché test) permettent également de tester l’action de votre proposition sur une zone géographique limitée. De plus, avec l’accompagnement d’un professionnel vous aurez une bonne vue d’ensemble sur votre concurrence à venir ainsi que l’assurance que votre offre n’est pas exposée à un brevet !

Déterminez les coûts

L’exportation de votre offre aura bien sûr un prix ! Voici la liste des coûts liés à l’exportation :

Coûts fixes Coûts variables
–       Assurances
–       Salaires des membres de la direction
–       Salaires du personnel de bureau
–       Taxes municipales et d’affaires
–       Dépréciation des bâtiments
–       Intérêts sur l’hypothèque
–       Matières premières
–       Main d’œuvre de fabrication
–       Supervision
–       Commissions des représentants
–       Etiquetage
–       Dépréciation des équipements
–       Droits de douane sur les matières premières importées
–       Transport
–       Rabais sur le volume d’achats

Source : Chenelère Education inc., Commerce international, 2e édition

Etudiez les risques liés à l’export

L’internationalisation n’est évidemment pas sans risque ! En effet, entre risque de change, insolvabilité et prospection non-concluante, les complications liées à l’export sont nombreuses. Faites-vous donc bien accompagner et vous en limiterez la probabilité !

Néanmoins, ne négligez pas le contrat d’assurance qui vous couvrira en cas de pertes ! 

Etudiez la réglementation du pays visé

Tout comme votre activité en France, votre activité internationale sera réglementée par les lois en vigueur dans la zone dans laquelle vous vous implanterez. Assurez-vous donc d’être à la pointe de l’actualité en matière de juridiction et de fiscalité propre au pays accueillant !

Là aussi, se faire accompagner par un cabinet spécialisé est encore une fois l’une des meilleures alternatives pour limiter les risques…

Aides et financements

En tant que TPE ou PME principalement, vous avez à disposition des aides et des financements à l’export, gérées pas des institutions compétentes ! La constitution du dossier de demande d’aides peut se faire par un intermédiaire ou par vos propres soins.

Parmi les organismes les plus connus, on retrouve : Ubifrance, l’Union des Chambres de Commerce et d’Industrie Françaises à l’Etranger (UCCIFE) ou encore la Coface. Tous ces organismes sont là pour vous aider à développer votre projet d’internationalisation !

Alors ? Prêt à vous lancer ?

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir à votre communauté en le partageant !

Laisser un commentaire

Articles similaires

Les partenaires

CWS Agency
Spirale Marketing
ISCOM Lyon
Agence CIC LYON LA BUIRE
CGC Conseils
Solopreneur
Libertyfleet
Lyon entreprise
Acting RH
Champagne Paul Herard
Second souffle
Dynabuy